Les visages de Claire

Anne Besse

Dans la solitude de son deux pièces, Claire, 25 ans, est épuisée. Le café soluble la tient éveillée alors qu’elle tente, nuit après nuit, de trouver le sens de sa thèse de cinéma. Un matin, une amie thanatopractrice lui rend visite. Cela va changer sa vie.

 

Pour son deuxième roman, Anna Besse va rêver les vies des cadavres étendus dans la chambre froide d’une morgue putride. Elle nous livre une audacieuse liste de personnages, qui se croisent lors d’une nuit sans fin. On y rencontre Belle de jour, une prostituée, un homme avec un chapeau, un vieil écrivain raté, une fille trop grosse pour danser… Aux confins de la poésie, de la liste à la Prévert et du tweet, Les visages de Claire, en déroulant des vies rêvées, est un vrai tour de passe-passe transformant les corps morts en bouture littéraire.

 

Auteure de L’homme qui caressait les oiseaux, Anna Besse - qui demeure désormais à Rennes - offre sans doute le livre le plus intime et le plus exigeant qui soit dans son indigence même. Fixer la mort pour en révéler les fausses vérités : le nouvel opus de cette jeune auteure, rythmique, cynique et magnifique, immortalisé par la caméra de Mathieu Amalric, est un texte majeur de la littérature contemporaine.

OUEST FRANCE

"Retour sur une soirée... imaginaire"

2 avril 2018

LITTERATURES

"Le b.a-ba de la rencontre littéraire"

par Agathe Malaissé 

Printemps 2018

Vos commentaires sur le livre

Théâtre de l'Entr'Acte - tel. 02 51 80 89 13 - diffusion@entractenantes.fr

contact

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now