top of page

à propos

La femme de Léto

Spectacle

Un buste de femme en argile créé à Pompéi en 79 exprime à la volonté de sa créatrice de produire une œuvre d’art dont on s’écrirait en la voyant :

« Voilà ce qu’est la beauté, la vérité d’un être humain ».

Au travers le portrait de sept femmes au fil du temps, l'histoire interroge notre rapport à la beauté et à notre monde.

Interprété par sept comédiennes magnifiques et émouvantes, sur la musique envoutante jouée en direct.

Théâtre · 1h30 · Tout public dès 15 ans
A6-Affiche Leto.jpg

Texte écrit par Henri Mariel aux éditions Art3. Plus d'infos sur le site.

Les spectateurs en parlent...

« Une pièce magnifique ! Merci pour ce beau moment ! »

« La disposition en quadrifrontale rend l'ambiance très intimiste. Les comédiennes sont remarquables, d'autant plus avec la proximité des spectateurs. La musique et la lumière renforcent le jeu des comédiennes. L’histoire est atypique et prenante : très beau travail de mise en scène ! À revoir avec plaisir. »

« Le scénario est très malin. C’est très bien joué et la configuration du théâtre vous met en quasi immersion avec les actrices. Un beau et bon moment de théâtre. Bravo !

Alors que le Vésuve déverse son feu sur Pompéi, Léto termine la création de toute une vie : un buste de femme, en argile, qui renferme l’essence humaine, une œuvre d’art dont on s’écrirait en la voyant : « Voilà ce qu’est la beauté, la vérité d’un être humain ».

Cette sculpture passera de main en main au fil des siècles auprès de sept femmes dont elle partage la vie. À travers, les lignes, nous est conté le rapport de chaque époque avec l’art et la beauté. Vie et mort marqueront, semble-t-il, le destin de cette statue.



 

Les sept femmes vivent à des époques différentes, toutes possédées par l’exigence d’une vie accomplie. La rencontre avec la femme de Léto, lors d’événements souvent dramatiques permet à chacune, étrangement, d’accéder à une sorte d’accomplissement et de calme intérieur.

"

 

La femme de Léto" est un conte philosophique qui nous permet de nous questionner sur notre rapport à la beauté et à la vérité. "Préserve la beauté, elle dit vérité".



 

Cette phrase sonne comme un mantra, une révélation supérieure. Bien entendu, elle ne s’entend ici qu’à l’égard de la quête d’existence de ces femmes qui ont rencontré la femme de Léto. Ne faut-il pas retrouver et se laisser guider par la beauté intemporelle pour accomplir sa vie ?

Distribution :

Écriture & Mise en scène : Henri Mariel
Avec : Praline Michel, Lucile Bariou, Caroline Merten, Caroline Le Lausque, Bérangère Quer, Maud Nivolle, Mareva Boureau

Création musicale/interprétation : Marc-Alexandre Gourreau
Création lumière : Clément Desbenoit
Photos : Anne Groisard

bottom of page