Mon père, cet espion

Mon père, cet espion
Mon père, cet espion

press to zoom
Mon père, cet espion
Mon père, cet espion

press to zoom
Mon père, cet espion
Mon père, cet espion

press to zoom
Mon père, cet espion
Mon père, cet espion

press to zoom
1/8

Théâtre -------- Durée : 1h20  -------- Public : Tout public dès 12 ans

 

Teaser  -  Dossier de presse - Paroles des médias - Avis de spectateurs  - Rdv le 16 septembre

L'histoire

Un espion traverse une crise d’identité. Las de son métier, de ses occasions ratées et de ses missions répétitives, il parle de tout quitter. Il s’embarque pourtant une dernière fois, dans ce qui sera peut-être la plus périlleuse de toutes ses aventures. Peu à peu le doute s’installe, l’espion jouerait-il déjà double jeu ? Cette « dernière mission » n’est-elle qu’un nom de code ? De quoi nous parle-t-il réellement ? Quel est le véritable péril qui le guette ?

 

Propos


Comment peut-on parler de la mort simplement ? Grâce à sa fantaisie rocambolesque, Mon père, cet espion aborde le sujet difficile de la fin de vie avec délicatesse, loin de tout pathos, d’excès d’héroïsme et de tragique. Seul-en-scène, cet espion-anonyme nous dit le vrai du faux, et nous raconte son expérience grâce à un récit alternatif tout en intrigues.

 

Genèse du texte

En janvier 2020, la Métropole de Nantes et le COMPAS commandent un Livre réel au Théâtre de l'Entr'Acte. Suite à cette performance littéraire est née l'histoire, Mon père, cet espion (extrait du livre ICI), qui s'inscrit dans le livre publié, ARS VIVENDI.

logos OFF 20227.png

Dates de représentations

13 au 15 octobre - Théâtre La Ruche, Nantes (44)

26 au 28 janvier 2023 - Théâtre La Ruche, Nantes (44)

11 mars 2023 - Salle du ponton, La Possonière (49)

15 juin 2023 - Congrès de la SFAP, Cité des Congrès, Nantes (44)

Distribution 

Écriture/Adaptation/Mise en scène : Henri Mariel

 

Avec : Samuel Decoux

Illustration : M. Lerouge

Création lumière et ambiance musicale : Bertrand Pineau

Animation vidéo : Yannick Leboeuf

Photo : Anne Groisard

 

Les médias parlent du spectacle...

 

Les spectateur parlent du spectacle...